Plus longue la vie.

10 mots pour résumer notre engagement, c’est le défi qu’on s’est lancé.

#Plusvertelamode c’est le symbole de 7 ans de travail pour contribuer aux mutations actives du secteur textile. On fait partie de ces quelques acteurs qui depuis leurs débuts, ont décidé de prendre le sujet « mode durable » à bras le corps. Loin des rythmes de production auxquels on a tous été habitués. Pour notre part, ce fut le choix de proposer des permanents et non des collections saisonnières. Le deuxième enjeu est temporel. Plus longue sera la vie de vos pantalons, moins vous les renouvellerez, mieux on se portera.

Aujourd’hui vous êtes nombreuses et nombreux à nous suivre depuis des années, vous savez combien notre engagement éco-responsable fait partie de nous. On n’a plus tellement besoin que ce message soit matraqué à longueur de journée, alors on va privilégier la qualité de nos prises de parole, à la quantité. On est en 2021 et l’année passée nous a permis de tout remettre à plat :

on va poser ça là et ça tient en 10 mots.

10 mots

1. Rythme

Une production reste une production et elle a un impact certain sur l’environnement.

Alors on se devait d’aborder les choses sous un angle drastiquement plus modéré. Des gammes permanentes, c’est le modèle que l’on a choisi pour ralentir la cadence.

Là où les collections saisonnières se suivent et se ressemblent, là où l’on produit des quantités astronomiques avec l’espoir de vendre des quantités astronomiques, là où les invendus seront coûte que coûte vendus en soldes voire détruits si pas vendus : on a fait le pari de prendre le contre-pied.

Les permanents sont disponibles toute l’année, et les quantités sont maîtrisées et calculées sur une connaissance accrue de vous, nos clients, de vos goûts et de vos besoins. On teste le potentiel commercial de nos pantalons avant d’en produire de grandes quantités et on prévoit des réassorts lorsque et uniquement lorsque cela est nécessaire. Évidemment on se renouvelle, mais à un rythme décent.

Il y a aussi des permanents davantage adaptés aux fortes chaleurs ou à contrario aux grands froids, dont les stocks sont moindres et seront écoulés à la fin de la saison en question. Lesquels pourront être réassortis l’année d’après, revus si nécessaires ou complètement remplacés. Ils n’en demeurent pas moins des permanents et en aucun cas des collections saisonnières.

C’est aussi tout l’avantage de proposer uniquement des intemporels, comme on aime à les appeler. Les intemporels ce sont ces pantalons qui surpassent les modes, passent les saisons, surplombent les années. On privilégie les belles matières, les finitions ultra-soignées, et les couleurs flamboyantes, celles qui déjouent la lassitude et vous accompagnent longtemps !

2. Intermédiaires

L’objectif depuis le début, en éliminer un maximum.

Nos pantalons, vous les trouverez uniquement dans nos boutiques et sur notre e-shop. On a fait le choix de ne pas avoir de revendeurs, d’une part pour maîtriser nos coûts, afin que le prix soit le plus juste pour vous et la rémunération la plus juste pour nos ateliers. C’est également un moyen supplémentaire de minimiser le recours aux transports pour nos pantalons.

Deuxièmement, on minimise les intermédiaires quant à nos relations avec nos fabricants. On a fait le choix de travailler en direct avec les ateliers et c’est également une manière de pouvoir avoir les informations en temps réel, de créer de réels partenariats avec eux. Une manière de pouvoir les questionner sur la chaîne de fabrication, la provenance des matières premières et leurs bonnes pratiques sociales et environnementales.

3. Promotions

Cela vous semblera certainement logique si vous avez lu les deux premières parties.

On ne pratique pas les Soldes et autres Black Friday. En proposant des gammes de permanents dont la durée de vie n’est pas limitée dans le temps ni contrainte par les saisons et les tendances : on maîtrise la quasi-totalité de nos stocks ce qui nous dispense de participer à ce temple de la consommation aussi appelé Soldes. On fixe nos prix par rapport à une réalité des coûts (matière première, production, transport, marketing, marge) et non en fonction du marché, lequel anticipe les futures réductions de fin de saison.

Conclusion : un rythme de production décent pour maîtriser les stocks et pas d’intermédiaires pour maîtriser les coûts = pas de soldes.

4. Distances

Nos pantalons et accessoires sont confectionnés en Union Européenne et 67% d’entre eux sont fabriqués au Portugal dans la région de Porto. L’objectif premier étant évidemment de minimiser les kilomètres entre vos jambes et nos pantalons, tout en allant chercher le savoir-faire à sa source en fonction des produits. Il est également important de connaître le lieu de fabrication des tissus. Pourquoi ? En prenant l’exemple de la fabrication française : un produit peut être autoproclamé Made in France alors que seule 45% de la production a eu lieu en France, le tissu quant à lui peut très bien être fabriqué en Chine. Nos tissus quant à eux, sont fabriqués à 67% en Italie, à 11% au Portugal, 11% en France et 11% au Maroc. Occasion de déconstruire certains préjugés : quels que soient les lieux de fabrication, les ateliers y sont choisis pour leur expertise mais surtout pour leur engagement social et environnemental. On revient en détails sur les certifications un peu plus bas.

Notre objectif : toujours mieux sélectionner nos ateliers de confection, toujours en Union Européenne pour la proximité géographique, laquelle n’est pas toujours gage de qualité en termes d’éthique. C’est en cela que l’on s’assure fermement des bonnes conditions de travail et enfin du savoir-faire spécifique de chacun.

5. Matières

Depuis toujours on privilégie l’utilisation de matières naturelles et animale : le coton et la laine. 100% des matières de nos produits sont naturelles ou recyclées : 79% de nos matières contiennent majoritairement des fibres naturelles et 21% de nos matières contiennent des fibres recyclées (coton, polyester ou polyamide). Lorsque l’on utilise du polyester, on privilégie le polyester recyclé pour ne pas en créer du nouveau (issu de la pétrochimie et donc du pétrole).

Concrètement, depuis l’année dernière on conçoit certains de nos Jeans en partie avec du coton biologique ou recyclé. On accélère la cadence cette année en renouvelant l’essai sur nos nouvelles gammes de Jeans et de Chinos femme. Et ce n’est qu’un début puisqu’on envisage de généraliser cette pratique sur l’ensemble de notre offre.

Avantages : le coton bio (36% de notre coton actuellement) est évidemment cultivé sans pesticides ni fertilisants. La culture biologique privilégie une rotation des sols et leur laisse le repos nécessaire à leur fertilité, pour une meilleure conservation de l’eau dans les sols et une consommation nettement moindre. Les bénéfices du coton recyclé sont clairs. On évite de cultiver à nouveau mais on puise dans des ressources existantes : on récupère les fibres de chutes de tissus ou d’anciens vêtements.

Par ailleurs, et c’est le cas sur nos Jeans bleached qui nécessitent un délavage de la matière : on veille aussi à maîtriser notre consommation d’eau, alors que cette pratique en nécessite originairement beaucoup. Elle nécessite également des enzymes, des produits chimiques et de la pierre ponce. Le délavage à l’ozone est plus écologique et très simple à comprendre : les jeans sont humidifiés puis exposés à ce gaz, pour ensuite être rincés 2 à 3 fois, contre 6 à 7 fois lors d’un délavage traditionnel. Résultat : -50% de consommation d’eau et -61% de consommation d’énergie.

6. Certifications

Afin de légitimer et concrétiser toutes ces bonnes intentions, rien de mieux que de grandes certifications.

Comme on le mentionnait, nos ateliers, quel que soit le pays où ils se situent sont audités et choisis pour la qualité de leurs pratiques sociales et environnementales.

100% des ateliers de confection pour les Jeans homme et femme sont certifiés GOTS - OEKO-TEX et GRS. Pour ce qui est des ateliers de confection de nos pantalons, l’un est en cours de certification GOTS, l’autre nous a donné accès à son compte rendu d’audit.

Par ailleurs, 100% des laveries au sein desquelles sont lavés nos pantalons sont certifiées GOTS et OEKO-TEX. Moins énergivores, moins d’utilisation de produits chimiques et surtout moins demandeuses en eau grâce à un traitement de l’eau et une amélioration des circuits d’eau.

Une grande partie de nos matières sont éco-labellisées, certifications qui sont souvent les mêmes que celles attribuées aux ateliers. Notre objectif à terme étant qu’elles le soient toutes. Un petit tour d’horizon pour y voir plus clair.

     · GOTS (Global Organic Textile Standard) est un label qui certifie non seulement des conditions de travail dignes mais également le respect de l’environnement en indiquant que les fibres textiles proviennent de l’agriculture biologique, et requiert de véritables actions au niveau de la gestion de l’eau, de l'énergie et de la non utilisation de substances toxiques et/ou cancérigènes de la part des acteurs souhaitant être labellisés

Il certifie donc un produit qui n’atteint pas la santé de ceux qui le porte.

     · GRS (Global Recycle Standard) assure d’une part le contenu recyclé d’un produit et vérifie d’autre part le respect de critères environnementaux et sociaux.

     · Enfin, OEKO-TEX certifie les qualités sanitaires et écologiques des textiles, en garantissant l'absence de produits toxiques pour le corps et pour l'environnement.

Notre objectif : continuer à travailler et à sélectionner des fournisseurs engagés, capables de retracer la chaîne de production du tissu, de la matière première aux étapes de finissage, en passant par la filature. En privilégiant les ateliers qui intègrent verticalement toutes ces étapes de production, pour limiter le transport entre ces différentes étapes, et avoir une vraie traçabilité au niveau de la production car ce sont ces étapes de fabrication qui sont les plus énergivores. Tant en eau qu'en énergie et en rejet de déchets. Là est le vrai levier si l’on souhaite limiter notre impact environnemental.

7. Électricité

La vente en ligne reste notre cœur de métier car il s’agit de notre modèle DNVB (Digital Native Vertical Brand).

Alors on s’efforce, vous l’aurez compris, de l’exercer en ayant le moins d’impact possible sur l’environnement. Depuis quelques années, on a complété cette activité par l’ouverture de boutiques. 3 à ce jour et on l’espère d’autres encore dans l’espoir d’être toujours plus proches de vous. On se devait d’aller jusqu’au bout de notre démarche en passant à l’électricité verte au sein même de nos boutiques.

Comme on aime bien savoir précisément ce qui se cache derrière les mots, on a voulu savoir ce qui différenciait vraiment l’électricité verte de l’électricité dite grise, encore majoritaire à environ 80% en France. Cette électricité grise est issue du charbon, du gaz fossile ou du nucléaire donc non renouvelable, polluante et dangereuse.

Concrètement, une fois injectée dans le réseau électrique, il n’est tout simplement pas possible de distinguer l’électricité produite par des énergies renouvelables (électricité verte) de celle issue des énergies fossiles ou du nucléaire (électricité grise). L’électricité qui arrive dans nos prises électriques provient donc de multiples sources, renouvelables et non renouvelables. Pour autant, en choisissant un fournisseur d’électricité verte dans nos boutiques, on finance uniquement la production d’électricité renouvelable, sans émission de CO2, ni déchets nucléaires, ce qui par effet de masse, devrait accroître cette part d’énergies renouvelables dans nos prises électriques. Et ça, on achète.

8. Conseil

Notre business modèle d’origine reste le e-commerce.

Avec ces nombreux avantages et ces quelques inconvénients. Entre nos pantalons et vos jambes il y a un trajet et on compte bien faire en sorte qu’il n’y en ait qu’un seul. Pour cela on doit éviter au maximum les retours et autres échanges. Ça passe par une bonne communication, des fiches produit assez claires et précises pour éviter les mauvaises surprises, et des photos conformes à la réalité.

Ça passe surtout par un service client digne de ce nom et ce dernier fait partie intégrante de notre stratégie. On vous conseille au quotidien et on vous accompagne dans vos achats pour que vos choix soient les bons du premier coup. Ainsi vous êtes contents, nous aussi et chacune de nos empreintes carbone ne s’en portera que mieux.

On est très connectés, ultra réactifs et on vous incite à nous solliciter, vous ne nous embêterez jamais.

9. Packaging

Le 0 packaging, c’est à la fois rien et beaucoup.

 On respecte les choix et principes de chacun et si vous préférez recevoir votre pantalon dans un bel écrin, on ne vous en privera pas.

Au contraire, si pour vous le contenant n’a aucune valeur face au contenu, alors on vous invitera toujours à choisir l’option 0 packaging lorsque vous finalisez votre commande.

Si vous choisissez l’option zéro packaging, pas de jolie boîte, pas de papier de soie, pas de flyer, juste votre produit dans une pochette recyclée et recyclable.

Comme toutes les petites mesures que l’on prend c’est grâce à vos nombreuses adhésions qu’elles prennent tout leur sens. Aujourd’hui vous êtes plus de 70% à choisir ce mode de réception et on espère bien aller au-delà cette année. Ce sont alors des dizaines d’emballages en moins à produire chaque jour, des centaines chaque mois, des milliers chaque année.

10. Recyclage

« Une vie après vos jambes », c’est le nom de notre opération de recyclage, en association avec Le Relais : on vous propose de donner une seconde vie à vos pantalons.

Un point de collecte dans chaque boutique : déposez vos pantalons - quelle que soit leur marque - et bénéficiez d’un bon d’achat.

L’intérêt : favoriser le recyclage, préserver les ressources de notre planète, créer de l’emploi dans les centres de tri Le Relais, et encourager l’insertion sociale (Le Relais recrute prioritairement des personnes répondant aux critères de l’Insertion par l’Activité Economique).

Bien au-delà des points de collecte LePantalon, Le Relais récupère chaque semaine plus de 1 800 tonnes de textiles, ce qui représente 55 % de la collecte en France. Ces textiles sont acheminés vers 14 centres de tri, pour connaître différents sorts selon leur état et leur qualité :

Les textiles utilisables en l’état sont revendus à bas prix dans les 73 boutiques Ding Fring du Relais ou destinés à l’export.

Les textiles qui ne peuvent plus être portés sont recyclés par Le Relais dans le cadre de la production de chiffons d’essuyage pour l’industrie, ou pour la fabrication d’isolants.

La matière non valorisée représente 3 % des volumes collectés, dont la majeure partie sera utilisée en valorisation énergétique.

Chaque centime généré est réinvesti à des fins de lutte contre l’exclusion.

C'est certain, on n'est pas parfaits, mais on fait notre possible.

Une idée ?

Notre imagination n'est pas sans faille et on n'a peut-être pas pensé à tout pour minimiser notre impact sur l'environnement.

Vos suggestions sont donc les bienvenues.

Dites-nous

Un visage ?

On vous présente Solène.

C'est elle qui travaille au quotidien sur le développement de nos produits, qui traite en direct avec nos ateliers, qui s'assure que l'on fait notre maximum pour que notre activité soit la moins polluante possible.

Une question ?

Vous souhaitez avoir des précisions sur les 10 thèmes que l'on à évoqués ici ?

Solène et l'équipe LePantalon vous répondent avec grand plaisir.

Écrire à Solène
Pendant le confinement, la livraison est assurée et offerte, à domicile et en bureau de poste.
Pendant le confinement, la livraison est assurée et offerte, à domicile et en bureau de poste.